Retour à l'archéologie préventive

Tour Anneessens

Dans le cadre des marchés publics ouverts par le Ministère de la Région de Bruxelles‑Capitale, le Centre de Recherches en Archéologie et Patrimoine de l’Université libre de Bruxelles et la Société royale d’Archéologie de Bruxelles ont réalisé une recherche archéologique sur le terrain situé au pied de la tour d’angle de la première enceinte de Bruxelles dite « Tour Anneessens », le long du boulevard de l’Empereur entre les numéros 34 et 36. Il s’agissait d’une intervention préalable au projet immobilier concernant le bâtiment no 34, dirigé par la sprl Architectes Associés. Elle a été réalisée durant les mois d’octobre et de novembre 2011 sous la responsabilité de Sylvie Byl, Céline Devillers et Michel Fourny.
La fouille a révélé plusieurs indices d’occupation antérieurs, contemporains et postérieurs à la première enceinte de Bruxelles dont la construction est située durant le XIIIe siècle. Les traces d’une carrière d’extraction de grès située au xie siècle et observées en plusieurs endroits de la parcelle. Une surface d’occupation ainsi qu’un important niveau de terres noires – tous deux datés du XIIIe siècle – précèdent également l’édification du mur d’enceinte. Ces terres noires ont révélé la topographie ancienne et livré du mobilier céramique et faunique. Elles étaient recouvertes de remblais constituant l’ancien talus intra-muros de la première enceinte. La fouille a également mis au jour une fosse riche en matériel archéologique d’époque moderne (XVe-XVIe siècle) et des vestiges de murs plus tardifs (XVIe - XIXe siècles).