Publications

Collection Études d’archéologie

• EA9 : Attelages antiques. Jougs et jouguets
• EA8 : Pots, Workshops and Early Iron Age Society. Function and Role of Ceramics in Early Greece
• EA7 : L’alabastre attique. Origine, forme et usages
EA6 : Échanges de bons procédés. La céramique du Bronze final dans le nord-ouest de l’Europe
EA5 : Pottery Markets in the Ancient Greek World (8th - 1st centuries B.C.)
EA4 : The Campana Collection at the Royal Museum of Art and History (Brussels)
EA3 : Shapes and Uses of Greek Vases (7th–4th centuries B.C.)
EA2 : Le sanctuaire tardo-romain du « Bois des Noël » à Matagne-la-Grande. Nouvelles recherches (1994-2008) et réinterprétation du site
EA1 : L’archéologie à l’Université Libre de Bruxelles (2001-2005). Matériaux pour une histoire des milieux et des pratiques humaines

Collection Études d'archéologie thébaine

EAT3, 1-2 : Les ostraca coptes de la TT 29. Autour du moine Frangé

Retrouvez toutes les publications des chercheurs du CReA-Patrimoine sur le Dépôt institutionnel de l'ULB DI-fusion.

 

Attelages antiques. Jougs et jouguets

Georges RAEPSAET
Collection Études d’archéologie 9, Bruxelles, 2016, 189 pages, ISBN 9789461360588

EA6Dans les économies préindustrielles, les énergies animales constituent le principal moteur de la traction, depuis le Néolithique jusqu’à nos jours dans les agricultures tropicales. Elles retrouvent aujourd’hui aussi une place appréciée dans les activités soucieuses de respect de l’environnement.
L’Antiquité gréco-romaine s’inscrit dans ces rythmes longs des technologies anciennes, sans handicap comme on le pensait jusqu’il y a peu, avec des optimalisations des structures attelées intéressantes voire innovantes. Les recherches récentes portant sur les transports antiques et, plus encore, le travail de terrain des agrotechniciens portant sur le développement de la traction animale dans les économies premières, imposaient une refonte de l’ouvrage publié en 2002 sous le titre « Attelages et techniques de transport dans le monde gréco-romain ».
Nous avons ici privilégié l’approche technique, typologique et mécanique du harnais de traction, le joug et le jouguet, bien adaptés aux boeufs, mules et ânes dans leur service utilitaire. Dans la longue durée, le joug de garrot est le harnais de prise et de transmission d’appui le plus usité. Le collier d’épaules, conçu pour le cheval, est une exception européenne médiévale, transposé ensuite de diverses façons. Le joug antique est sujet à de multiples variantes destinées à accroître la performance ou le confort du travail. Il accompagne les dynamiques économiques les plus remarquables et rencontre tous les besoins du transport lourd, des architraves de l’Artémision au voiturage de bateaux dans les mouvements de l’armée romaine. L’invention au 1er siècle du jouguet est surprenante et méritait une analyse appropriée. Le petit joug connaît un certain succès dans les Gaules, où il tire aux brancards et propulse la moissonneuse, mais ne se répand pas ailleurs.
Hier dans toute la société, comme aujourd’hui dans les micro-économies villageoises africaines, la traction au joug constitue un élément-clef dans la production. Il n’y a pas d’hiatus dans l’histoire longue de la traction animale. Elle est au coeur de la vie des gens, et porteuse d’avenir.

Les commandes doivent être adressées à :

Diffusion De Boccard
11, rue Medicis
F-75006
info@deboccard.com
http://www.deboccard.com

Pots, Workshops and Early Iron Age Society. Function and Role of Ceramics in Early Greece

Edited by Vicky VLACHOU
Collection Études d’archéologie 8, Bruxelles, 2015, 292 pages, ISBN 9789461360502

EA6This volume brings together a number of papers that were presented at the international symposium on Pots, Workshops and Early Iron Age Society. Function and Role of Ceramics in Early Greece organised by the University of Athens (UoA) and the Université libre de Bruxelles (ULB), and held at the Université libre de Bruxelles in November 2013. The papers are divided in five parts, following the themes of the conference: production and workshops, context and function, pottery and rituals, mobility and interaction, iconography and early society. Emphasis is placed on ancient ceramics as valuable testimonies to human expressions, reflecting the needs, aspirations and ideas of the societies that produced and used them.

   Consulter la table des matières

 

 

 

Les commandes doivent être adressées à :

Diffusion De Boccard
11, rue Medicis
F-75006
info@deboccard.com
http://www.deboccard.com

L’alabastre attique. Origine, forme et usages

Isabelle ALGRAIN
Collection Études d’archéologie 7, Bruxelles, 2014, 320 pages, ISBN 9789461360427

EA6

Ce volume, issu d’une thèse de doctorat soutenue à l’ULB en 2011, a pour sujet l’origine, le développement et les usages de l’alabastre attique, un vase à parfum produit par les potiers athéniens du milieu du VIe s. au début du IVe s. av. J.-C. L’auteur se livre à un examen minutieux du profil des vases qu’elle combine aux données obtenues par les études ethno-archéologiques, pour apporter un éclairage neuf sur l’organisation des ateliers céramiques et sur les différentes phases de production de la forme. L’étude des sources littéraires, épigraphiques, iconographiques et archéologiques complète cette première partie et restitue une image nuancée des différents contextes d’utilisation de ce vase et de son évolution jusqu’à sa disparition du répertoire céramique attique dans la deuxième partie du IVe siècle, au moment où il est supplanté par le balsamaire.

   Consulter la table des matières

 

 

 

Les commandes doivent être adressées à :

Diffusion De Boccard
11, rue Medicis
F-75006
info@deboccard.com
http://www.deboccard.com

Échanges de bons procédés. La céramique du Bronze final dans le nord-ouest de l’Europe

Édité par Walter LECLERCQ et Eugène WARMENBOL
Collection Études d’archéologie 6, Bruxelles, 2013, 300 pages, ISBN 9789461360267

EA6Le colloque Échanges de bons procédés. La céramique du Bronze
final dans le nord-ouest de l’Europe
qui s’est tenu les 1er et 2 octobre 2010 à l’Université libre de Bruxelles a permis de revisiter, sur la base d’ensembles céramiques principalement, la question des dynamiques culturelles, du Rhin à l’Escaut, au cours du Bronze final et donc, de fait, d’aborder une nouvelle fois la question des « Champs d’Urnes » et des relations est-ouest, dans cet espace ouvert du Bassin parisien et des Flandres.
Depuis le colloque Le groupe Rhin-Suisse-France orientale et la
notion de civilisation des Champs-d’Urnes
de Nemours en 1986 et la publication des actes de cette rencontre internationale, le concept diffusionniste, à l’origine des mutations culturelles du Bronze final en France orientale, a été abandonné par les chercheurs français avec le soutien du Professeur Wolfgang Kimmig, promoteur initial de ce modèle historico-culturel qui a dominé la science protohistorique, en particulier en France, pendant plus de quatre décennies.
On ne peut toute fois considérer cette rencontre de Bruxelles comme une simple « actualisation » du colloque de Nemours, une génération plus tard. Les données ont progressé avec de nouvelles séries issues de l’archéologie préventive, mais le contexte scientifique aussi a changé ; nous ne sommes plus autant dans une phase de construction de référentiels, mais plus engagés dans des validations de chronologies et scénarios. Pour le Nord-Ouest de la France et la Belgique, grâce au colloque de Bruxelles, c’est bien une mosaïque dynamique de groupes culturels qui transparaît dans la zone de contact entre les deux complexes atlantique et oriental.

   Consulter la table des matières

Les commandes doivent être adressées à :

Diffusion De Boccard
11, rue Medicis
F-75006
info@deboccard.com
http://www.deboccard.com

Pottery Markets in the Ancient Greek World (8th - 1st centuries B.C.). Proceedings of the International Symposium held at the Université libre de Bruxelles 19-21 June 2008

Edited by Athena TSINGARIDA and Didier VIVIERS
Collection Études d’archéologie 5, Bruxelles, 2013, 306 pages, ISBN 9789461360335

EA5This volume publishes the Proceedings of an International Symposium held at the University of Brussels (ULB) in June 2008. Contributions discuss the role played by Greek pottery in trade networks and exchanges in the ancient Mediterranean world. Articles are grouped according to three topics, “Trade and traders: value, transport and places of exchange; Markets and products: the markets of fine ware; markets and products: vase containers”. Written by ancient historians, archaeologists and ceramic specialists, the papers build a bridge between different visions of ancient markets, and lead to constructive exchanges about the place of pottery within the wider context of ancient economy as well as that of social and cultural consumption preferences.

   Consulter la table des matières

 

 

 

 

Les commandes doivent être adressées à :

Diffusion De Boccard
11, rue Medicis
F-75006
info@deboccard.com
http://www.deboccard.com

The Campana Collection at the Royal Museum of Art and History (Brussels)

Susanna SARTI
Collection Études d’archéologie 4, Bruxelles, 2012, 208 pages, ISBN 9789461360250

EA4

   Consulter la table des matières

 

 

Les commandes doivent être adressées à :

Diffusion De Boccard
11, rue Medicis
F-75006
info@deboccard.com
http://www.deboccard.com

Shapes and Uses of Greek Vases (7th–4th centuries B.C.)

Edited by Athena TSINGARIDA
Collection Études d’archéologie 3, Bruxelles, 2009, 382 pages, ISBN 9789077723852

EA3This volume publishes the Proceedings of an International Symposium held at the University of Brussels (ULB) in April 2006. It places special emphasis on the shapes of Greek vases and how they might shed light on different aspects of pottery production, such as the organization of workshops, the distribution and reception of pottery, and uses of ancient ceramics. Articles are grouped according to six topics: “Production: workshops and shapes,” “Containers, capacities and uses,” “Shapes and uses,” “Images and shapes: iconography and uses,” and “Greek vases and their consumers.” In total, these topics open the path to stimulating discussions on a class of material that played an important part in the cultural exchanges and daily life of the ancient Greek world.

   Consulter la table des matières

 

 

 

 

Les commandes doivent être adressées à :

Diffusion De Boccard
11, rue Medicis
F-75006
info@deboccard.com
http://www.deboccard.com

Le sanctuaire tardo-romain du « Bois des Noël » à Matagne-la-Grande
Nouvelles recherches (1994-2008) et réinterprétation du site

Sous la direction de Pierre CATTELAIN et Nicolas PARIDAENS
Collection Études d’archéologie 2 — Artefacts 12, Bruxelles, 2009, 139 pages, 54 fig., ISBN 9789077723821

EA3Vingt-cinq ans après le volume 252 d’Archaeologia Belgica consacré au Sanctuaire gallo-romain de Matagne-la-Grande, Pierre Cattelain et Nicolas Paridaens proposent une nouvelle synthèse du site du « Bois des Noël » (Prov. de Namur, Belgique). L’ouvrage expose les résultats d’une fouille programmée et l’analyse des données recueillies de 1994 à 2008. Il constitue la première monographie d’envergure consacrée à un site gallo-romain du sud de l’Entre-Sambre-et-Meuse depuis deux décennies.

La chronologie du sanctuaire a été entièrement revue grâce aux nouvelles découvertes et à l’étude du mobilier. Durant le premier quart du IVe siècle de notre ère, deux temples sont édifiés au sein d’une vaste aire sacrée. À partir de 350, le sanctuaire fait l’objet de travaux d’agrandissement : la construction d’un double portique de façade, jouxté d’une grande salle destinée aux activités religieuses, est suivie de l’ajout d’une petite galerie. Enfin, une petite chapelle et une banquette sont bâties à l’extérieur de l’enceinte dans le dernier quart du IVe siècle. Les fouilles ont également révélé la présence d’autres secteurs à vocation religieuse à proximité du site.
La publication met, en outre, l’accent sur l’environnement du site tant au niveau géographique qu’archéologique. En effet, les fouilles et les prospections récentes ont fait apparaître de nombreux vestiges, concentrés sur la bande calcaire qui constitue la Calestienne, où se côtoient sites d’habitat et d’artisanat, fortifications, nécropoles et sanctuaires. L’étude du matériel, menée par divers spécialistes, enrichit nos connaissances en matière de circulation monétaire en Gaule septentrionale et de productions céramiques régionales.

Les recherches ont mis en évidence un lieu de culte communautaire et parfaitement organisé, établi sur un des points culminants de la région, dominant la Fagne au nord et la Vallée du Viroin au sud. Embelli de façon considérable durant tout le IVe siècle, il s’inscrit au sein d’une micro-région restée densément peuplée et largement romanisée jusqu’au début du siècle suivant. Il démontre également à quel point le paganisme est resté la religion de la société gallo-romaine durant la période tardive.

   Consulter la table des matières

Les commandes doivent être adressées à :

Diffusion De Boccard
11, rue Medicis
F-75006
info@deboccard.com
http://www.deboccard.com

L’archéologie à l’Université Libre de Bruxelles (2001-2005)
Matériaux pour une histoire des milieux et des pratiques humaines

Collection Études d’archéologie 1, Bruxelles, 2006, 208 pages, 244 fig. couleurs, ISBN 90-77723-35-8

Cet ouvrage propose de mettre en lumière quelques chantiers et quelques études qui ont bénéficié du soutien financier ou technique du CReA au cours des cinq premières années de son fonctionnement. Il présente, dans des domaines extrêmement variés du champ archéologique, un certain nombre de nouvelles données qui traduisent les principaux intérêts d’une équipe de chercheurs, ouverts aux collaborations avec les administrations régionales en charge du Patrimoine et les partenaires étrangers, mais aussi soucieux d’une intégration concrète de la recherche à l’enseignement universitaire.
On trouvera ici la présentation de plusieurs chantiers et études qui touchent à l’histoire locale, du Néolithique aux époques récentes, ainsi qu'un vaste tour d’horizon des missions archéologiques conduites par le CReA ou en collaboration étroite, dans des régions très variées du monde (Espagne, Grèce, Syrie, Égypte, Niger, Pérou). Enfin, quelques chapitres soulignent l’implication du CReA dans des recherches plus thématiques (céramologie) ou dans des disciplines indissociables de l’enquête archéologique proprement dite (paléoenvironnement ou imagerie virtuelle).

 

 

  Télécharger le volume au format pdf (182,2 Mo)

Diffusion De Boccard,
11, rue Medicis,
F-75006
deboccard@deboccard.com
http://www.deboccard.com

 

Haut de la page

 

Les ostraca coptes de la TT 29
Autour du moine Frangé

Anne Boud'hors & Chantal Heurtel

Coll. Études d'archéologie thébaine 3, Bruxelles, 2010, 2 vol. reliés sous jaquette, vol. 1. Textes (432 p.) ISBN 978-9461360038, vol. 2. Index et planches (86 p. + 133 pl. N/B) ISBN 978-9461360045

EA3Entre 1999 et 2006, les campagnes de fouille menées par la mission archéologique de l'Université libre de Bruxelles dans la tombe thébaine n° 29 du vizir Aménémopé (règne d'Amenhotep II, vers 1425 avant J.‑C.) ont révélé les traces d'une réoccupation du monument à l'époque copte (VIIe-VIIIe siècles) et mis au jour plus d'un millier d'ostraca de cette période, tessons de poterie et éclats de calcaire couverts de messages rédigés en copte, dont un peu plus de huit cents sont publiés ici (textes et traductions commentées). Cette documentation a un aspect exceptionnel du fait que les trois quarts des ostraca concernent un même personnage, un ascète au nom étrange de Frangé, qui vivait et travaillait dans la tombe dans la première moitié du VIIIe siècle. En plus de ses activités principales, tissage, tressage et fabrication de livres, Frangé écrivait beaucoup aux gens de son entourage plus ou moins proche, en utilisant ces supports peu coûteux qu'étaient les débris de vaisselle cassée et le calcaire environnant. Ce sont ces lettres-là qui ont été majoritairement conservées. Elles fournissent un aperçu exceptionnel sur ses conditions matérielles de vie (alimentation, approvisionnement, travail, circulation, échanges) et sur sa situation probable de dirigeant d'une petite colonie ascétique, ce qui amène de nouvelles questions sur l'organisation de la vie monastique à cette période et dans cette région. Inquiétude, déception et rancoeur s'expriment souvent dans ces messages, dans une langue marquée de traits régionaux et de tournures familières. Se dessine ainsi l'image d'une société où la confiance en Dieu et en ses ministres est parfois mise à mal par les difficultés de la vie quotidienne.

Ce double volume constitue le premier volet de la publication finale des recherches menées par le Centre de Recherches en Archéologie et Patrimoine de l'ULB dans la tombe thébaine n° 29 à Cheikh Abd el-Gourna.

  Consulter la table des matières

Télécharger au format pdf :
  Volume I : textes (1,4 Mo)
  Volume II : index et planches (93,6 Mo)

Version papier: 88,00 Eur TTC + frais de port
Librairie Archaion • Claudine Tison
29, rue François Roffiaen • B-1050 Bruxelles
tél. +32 (0)2 647 19 16 • librairie.archaion@skynet.be

 

Haut de la page